Présentation du cardiofréquencemetre

A quoi sert-il?

Retrouvez une sélection de cardiofréquencemètres chez Fitness Boutique!

La fréquence cardiaque est l'unité de mesure de l'effort fourni par le coureur. Elle est directement liée à au travail effectué par le sportif. Elle est différente selon chaque individu et varie pour un même individu suivant les heures et les jours.

En tâtant le pouls, ou en utilisant un cardiofréquecemetre, on peut mesurer la fréquence cardiaque. Cependant il n'est pas possible de mesurer la fréquence cardiaque en prenant le pouls avec exactitude pendant le déroulement de l'exercice. La mesure s'effectue en général en fin d'exercice. De plus, il faut savoir que le pouls, pris manuellement est, de façon générale de 12 à 15 battements en dessous du pouls réel. Et la marge d'erreurs augmente lorsque la fréquence cardiaque augmente!

C'est pourquoi un entraînement, pour être efficace, ne peut se faire sans cardiofréquencemetre. C'est en étant à l'écoute de votre pouls, de façon précise, grâce aux informations fournies par le cardiofréquencemetre que vous pourrez établir un plan d'entraînement d'autant plus équilibré et efficace qu'il ne sera valable que pour vous.

Un autre intérêt du cardiofréquencemetre c'est qu'il permet de mesurer et de doser ses progrès. Grâce aux progrès effectués et visibles au quotidien, votre motivation n'en sera que plus grande au fur et à mesure que vous sentirez l'amélioration. Notez les traces de vos progressions dans un carnet, chaque jour, cela vous stimulera encore d'avantage. Grâce au cardiofréquencemetre, vos résultats seront objectivement reconnus à chaque séance d'entraînement.

Un autre avantage de l'utilisation du cardiofréquencemetre est l'utilisation du bip sonore. Celui-ci, comme un coach particulier, vous averti si vous sortez de la zone que vous avez ciblée préalablement à l'exercice. Grâce au cardiofréquencemetre, vous êtes en permanence informé du degré d'intensité de l'effort que vous fournissez.

Il existe plusieurs niveaux d'entraînement : Il est possible de différencier 4 zones d'exercices en fonction du niveau de la fréquence cardiaque atteinte.

La zone d’intensité légère qui se situe entre 50 et 60% de la fréquence cardiaque maximale. L'entraÎnement conseillé dans cette zone correspond à un travail idéal pour le bien être et le diminution du stress.

La zone d’intensité légère à modérée : elle se situe entre 60 et 70% de la fréquence cardiaque maximale. Dans cette zone, le travail effectué permet une aide générale à la santé ainsi que la perte de poids graisseux dans la région thoracico-abdominale. Pour cela, il faut pratiquer l'exercice plus de trente minutes et au moins trois fois par semaine.

La zone d'intensité modérée, se situe, elle, entre 70 et 85% de la fréquence cardiaque maximale. En travaillant dans cette zone, vous améliorerez les performances du muscle cardiaque à condition que l'entrainement soit réalisé de façon régulière.

Enfin la dernière zone, la zone d'intensité forte, débute au seuil anaérobie. C'est le seuil physiologique lorsque les muscles commencent à utiliser plus d'oxygène que l'organisme ne peut lui en fournir. En effet, les muscles produisent de l’acide lactique que l'organisme ne peut transformer. Elle se situe entre 85 et 100 % de la fréquence cardiaque maximale. Elle est considérée comme une zone de danger et ne peut être réservée qu’aux athlètes qui visent à augmenter des performances sportives d'un niveau déjà très élevé.